AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité


MessageSujet: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Sam 25 Juil - 23:51

      Aimee Une autre pour moi, s'il vous plait...


    Et les verres coulaient. A elle seule, Aimee Johnson devait s'être vidé une bouteille entière de vodka-cola, et ça commençait à se faire ressentir dans son attitude. Sa tête lui tournait vaguement, puis elle ingurgita le dernier verre qu'il lui restait avant de retourner se déhancher sur le dancefloor. Une danse endiablée avec quelques amis qu'elle avait rejoint pour une fête en l'honneur des 21 ans d'un camarade qu'Aimee connaissait à peine... Mais après tout, si elle n'était pas de la party, alors celle-ci n'était pas réussie. Prise d'un pic d'adrénaline, elle escalada une table et balaya de ses spartiates à talons Jimmy Choo tout ce qui était posé sur la table. Elle continua à danser, dominant ainsi toute la salle.

    Et le réveil fut rude pour Cendrillon. Ses chaussures de verre étaient posées très maladroitement dans un coin de sa chambre et elle était encore en tenue de soirée. Son cadran posé sur sa table de chevet indiquait 16h34 et la chambre était plongée dans le noir. Ce n'était pas faute d'avoir essayé de repousser l'heure de levé, mais avec le voisin qui avait le son de la télévision à fond, c'était peine perdue. Les sons de plus en plus emplifiés dans son esprit, Aimee se leva d'une seule traite sans même réfléchir et alla se coller sous une bonne douche bien fraîche. Ce n'était pas pour autant que ces bruits et ces maux de têtes cessaient... Il lui fallut bien une heure avant de pouvoir faire quoi que ce soit. Avec le temps, les cuites étaient de plus en plus maîtrisable, et encore hier n'avait pas été la pire soirée de la belle. Un bol de céréales plongées dans du lait, une tartine de nutella ; le tout devant une télévision branchée sur une chaîne musicale. Une fois cette étape du petit déjeuner passé, Aimee alla s'habiller. Un mini-short en jeans dévoilant de magnifiques jambes bronzées, une débardeur blanc simple et sympa... Elle n'eut plus qu'à enfiler ses tennis blanches et attraper son sac à main avant de quitter son appartement.

      Fillette Mamaaaaan ! Je veux une glace. J'EN VEUX UUUUUUUNE !


    Un calvaire. Non seulement cette fillette faisait une scène devant tout le monde pour une glace, mais en plus elle criait tellement qu'Aimee lui aurait bien collé sa glace dans la gorge juste pour avoir les tympans tranquils... Après avoir marché pendant plus de vingt minutes, la jeune femme s'arrêta au Central Park. Il devait être 20h00, et le parc devenait désert une fois les six heures passés. Un réel plaisir... Aimee s'y aventura et s'installa assise sur le dossier d'un banc. Elle posa son sac à ses pieds et sortit un paquet de clope de ce dernier. Manque de chance pour elle, elle avait oublié son briquet... Et aller demander à un enfant de cinq ans un briquet ou une allumette, c'était vraiment mal vu. La jeune femme balança alors sa cigarette par terre et colla sa tête entre ses mains.

      Aimee Et merde ! Foutue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Dim 26 Juil - 0:07

    Edward avait passé la soirée dans un soirée qui avait fait un flop totale. 6 personnes en tout. Des polchtrons, ni plus ni moins. Edward lui s'attendait a une super fête mais personnes n'était venu. Une ambiance merdique, une musique qui donnait envie de se tirer un balle, personne qui parle.. Edward en devenait complétement fou! Il rentra a 3h du matin chez lui, ce qui était super tôt. Mais il ne dormi pas de suite. Il regarda Chasse & Pêche pendant plus d'une heure, un joint qui ne quittait pas ses lévres, il était fasciné. Ou plutot défoncé..

    BIP-BIP-BIP..BIP-BIP-BIP..BIP-BIP-BIP..
    Foutu téléphone! Edward regarda l'heure, 14H. Qui pouvait l'appeler à cette heure-ci ! Il répondit d'une voix enroué.

    Inconnu; ED'! Mon vieux sa fait un baille! Qu'est-ce que tu deviens?
    Edward; On se connait? Tu ma réveiller P*tain! Rappel plut tard. Ou plutot jamais, salut.

    Il essaya de se rendormir, sans réussite. Il alluma la T.V et regarda Bob l'éponge..Attrapa ces feuilles a rouler et ce fit un joint. Le joint du matin, le meilleur pour mettre en forme. Une fois terminé, il s'étira et ce leva. Douche et habillage express, il sorti de chez lui. Il decida d'aller ce balader en ville, il était déja 18h. Les boutiques était toujours ouverte, super il avait envie d'acheter quelque chose. N'importe quoi mais quelque chose..

    2H plus tard, celui-ci ce retrouva avec une quantité impressionante de sacs. Il était épuisé et chercha un endroit calme pour fumer. Il trouva le Central Park et y rentra. Celui-ci était vide a cet heure si. S'était parfait. Au loin une femme sur un banc.. Plus il se rapprochais plus il trouvais que cet personne lui était familière.
    Aimee.
    Sa fesait longtemps, très longtemps qu'il ne s'était pas revu..Leurs états d'âmes dans le lit était fini. Cela lui manquait, elle était assez douée. Il l'avouait..Il s'approcha d'Aimee et pris la parole.

    Edward; Salut.. Aimee.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Dim 26 Juil - 0:25

      Voix Salut... Aimee.


    La jeune femme regarda sa cigarette rouler jusqu'aux pieds d'un homme. Des baskets, Aimee remonta jusqu'au visage de cette personne et plissa les yeux. Elle qui avait besoin de tranquilité se voyait assaillir par quelqu'un qui la connaissait, visiblement. Néanmoins, elle fut plutôt surprise en voyant la personne en face d'elle. Edward M. Scott... Depuis combien de temps ne s'étaient-ils pas vu ? Ou plutôt depuis combien de temps n'avaient-ils pas couchés ensemble ? -pour dire vrai et être franc. La situation des deux jeunes gens était assez spéciale. Edward sortait avec une fille. Cette fille étant la meilleure amie d'Aimee... Et tout deux couhaient ensemble. Vous voyez le tableau ? Et ni l'un ni l'autre n'avait de scrupule, ce qui était assez normal pour eux. La blondinette inspecta le nouveau venu de bas en haut, un peu étonnée de le voir avec autant de sac. D'habitude, c'était-elle que l'on qualifiait d'acheteuse compulsive !

      Aimee Edward... C'est la première fois que je vois un homme avec autant de sac. Aurais-tu remplacé ton addiction aux joints par une addiction au shopping ?


    A cette réplique, un fin sourire taquin se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Elle savait que pour rien au monde Edward arrêtait de se défoncer. D'un côté, il avait raison et elle le comprenait on ne peut mieux : c'était tellement bon..! Cette fumée ennivrante, ce voyage dans un pays parfait... Le plus dur était sûrement le retour sur Terre, mais c'était minime par rapport au plaisir procurré. De son côté, Aimee conciliait très bien shopping et fête. Après, c'était une affaire de goût et le shopping n'était pas le bonheur de tout le monde. Surtout pas celui des espèces masculines en général x).

      Aimee T'as du feu ?


    Finalement, elle attrapa une seconde clope dans son paquet, qu'elle coinça entre l'index et le majeur de sa main droite. Cela lui faisait mal au coeur de voir une cigarette par terre, mais une fois tombée dans le sable et dans une petite flaque d'eau du parc, elle n'était plus bonne à rien ! Elle avait levé le regard vers Edward avec une lueur d'espoir, sachant pertinemment bien qu'il avait toujours du feu sur lui. Après tout, il n'était pas aussi tête en l'air qu'Aimee ! Du moins, elle l'espérait sur ce coup là...

      Aimee T'as l'air... Bizarre. Mauvaise soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Dim 26 Juil - 0:41

    Edward était content de tomber sur Aimee. Cet fille ! C'était une crème. Muette et bonne. Ils ne parlaient presque jamais, passaient la plupart de leurs temps au lit, sans aucun épuisements. Mais leurs relations s'espacèrent jusqu'a ne plus avoir lieu. Sa le mettait..Hors de lui. Il n'avait rien fait pourtant.. Enfin bon. Tomber sur elle était l'une des meilleures choses de la journée. Pour l'instant!

    Aimee
    ; Edward... C'est la première fois que je vois un homme avec autant de sac. Aurais-tu remplacé ton addiction aux joints par une addiction au shopping ?

    Il regarda ces sacs. Il les avait oubliés ceux là! Il les posa sur le banc et contempla les marques. Chanel Homme, Burberry, Pepe Jean, Ralph Lauren, Diesel.. Il les avait tous fait. Et avait acheter dans tous. Il possédait de la thunes, beaucoup. Il ne se souciait le moins du monde de son compte en banque. Mais sa carte surchauffait..

    Edward; Oh. Ca c'est rien.. J'ai du m'occuper aujourd'hui. J'savais pas trop quoi foutre donc bon..Et toi qu'est-ce que tu fait la? Il ne te manque plus qu'une biére a la main et on te croirait tout droit sorti d'un centre de désintoxication..

    Edward souria a la mention du mot joint. Une bouffée d'adrénaline monta et il se senti obligé de rouler. S'asseyant prés d'Aimee, Edward sorti le necessaire et roula. Il chercha son feu quand Aimee le lui demanda.

    Aimee
    ; T'as du feu ?

    L'avait-il oublier? Ho non la boulette ! Aprés intense fouillage de poches, il le retrouva. Le tendis a Aimee qui alluma sa cigarette, et alluma son joint. L'odeur, le gout.. Cela lui fit un bien fou. Il se détendit.

    Aimee
    ; T'as l'air... Bizarre. Mauvaise soirée ?

    Quelle pipette! Oui il avait passé une mauvaise soirée et n'avait pas du tout envie d'en parler. Pas maintenant en tout cas.. Qu'allait-il lui dire. J'me suis posé dans mon coin tout seule avec seule ma coke & mon joint pour compagnie? Il n'y avait que des bouffons..Sa aurait été nettement mieux si tu aurait était la. Non il ne dirait pas sa, car il ne pensait pas a elle hier soir.. Il pensait à Pendora. Sa copine. Il n'avait pas de nouvelle alors que celle ci etait sur Colombia Il en était mieux ainsi, il pouvait baiser encore, et encore. Toute façon elle s'en foutait elle faisait de même de son côté.

    Edward; Oh m'en parle pas.. S'était horrible. Vraiment, un gros flop.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Dim 26 Juil - 1:05

      Edward Oh. Ca c'est rien.. J'ai du m'occuper aujourd'hui. J'savais pas trop quoi foutre donc bon..Et toi qu'est-ce que tu fait la? Il ne te manque plus qu'une biére a la main et on te croirait tout droit sorti d'un centre de désintoxication...


    La bière, elle y avait songé. Mais honnêtement, rentrer dans un commerce l'orripilait étant donné sa situation. La voix du caissier qui parlait trop fort, les petits 'bip' incessants notifiant qu'un article était bien passé en caisse... Certainement pas. En plus, elle n'avait même pas sa carte d'identité, et n'ayant pas 21 ans, elle ne pouvait pas acheter de l'alcool par elle même. Et pourtant, cela ne l'empêchait pas d'en boire... En général, elle avait son fournisseur, ou bien une bande d'amis. Parfois elle arrivait à se faire passer pour majeur, mais ça ne marchait pas souvent. Peu importe, elle avait un stock impressionant d'alcool chez elle.

      Aimee Diesel, Burberry, Chanel... Hmm, j't'aime bien toi. Concernant la bière, je pense qu'après avoir prit une cuite comme celle que j'ai, ce n'est pas une bonne solution... Mais je t'avoue que c'est vraiment tentant.


    Avait-elle aussi mauvaise mine que ça ? Bon, il fallait avouer qu'à moitié avachie sur le banc, une clope à la main et cet air dépitée et blasé qu'elle avait... Ca ne faisait pas vraiment air de fête ! Oh et puis, elle ne voyait pas pourquoi elle devrait sourire avec ce mal de crâne et ce temps tout grisâtre. Il faisait néanmoins chaud. Un temps pourri quoi. C'était vraiment bizare car toute la semaine il avait fait beau, et il avait fallut que ce jour-ci soit obscur... Journée pourrie, en perspective. Mise à part le fait de voir Edward qui la réjouissait plutôt.

      Aimee Tu me sauves la vie... Merci.


    Et c'est après avoir chuchoté ces quelques mots, allumé sa clope et le joint d'Edward, qu'Aimee put apprécié comme il se devait la première taff qui s'imprégnait en elle... Un si délicieux poison qui, mélangé à l'odeur d'un joint voisin était très plaisant. Entrouvrant légèrement les lèvres, Aimee rejeta la fumée qui partit avec un coup de vent. Alors Edward avoua que la soirée qu'il avait passé la nuit précédente avait été un flop total. Flop total genre pas d'alcool, pas d'ambiance ou bien flop total genre personne ? Aimee mourrait d'envie de poser la question. Elle s'abstenait cependant, voyant bien qu'Edward n'avait pas envie de revivre cette mauvaise expérience. Néanmoins, s'il voulait lui raconter sa soirée, il savait qu'il pouvait... Elle avait grandement besoin de rire un peu aujourd'hui.

      Aimee Je vois ça... Tu as l'air très emballé rien que d'en parler. Sinon, quoi de nouveau depuis le temps ? D'ailleurs, où tu étais passé, ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Dim 26 Juil - 20:40

    Aimee; Je vois ça... Tu as l'air très emballé rien que d'en parler. Sinon, quoi de nouveau depuis le temps ? D'ailleurs, où tu étais passé, ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu...

    Edward était confut. Pourquoi lui pausait-elle cette question? Savait-elle la réponse et essayait de le taquiner, ou bien elle n'en savait strictement rien et attendait une réponse.
    Oserait-il lui avouer que pendant un bon moment il ne donnait plus de nouvelles à personnes? Il était paumé dans ça vie..Ne savait plus ou donner de la tête. Mais il ne voulait pas ce montrer faible devant les autres, donc il prit du recul sans montrer son embêtement face à cette grande question: Que vais-je devenir?! Il n'en savait rien. Ces notes était catastrophique, et il était plus adepte du joint que des cours..
    Tout en tirant sur son joint il regarda Aimee. Cela lui rappela de bon souvenirs qu'il avait envie de connaître encore & encore. Non il n'était pas attaché à elle.. Juste du désir. Un désir fort qui ne peux le contrôler. Il s'écarta un peut d'elle et respira un bon coup.

    Je ne peux pas dire la vérité .. Il tira sur son joint.
    Mais que vais-je lui dire alors? Il cracha la fumer.
    J'avais besoin d'air. Il souria.

    Edward; J'avais besoin d'air.

    Une réponse absurde, mais elle ne trouvera rien a y redire. Du moins il le pensait, il devait changer de sujet, ou plutôt de victime. Il s'attaqua a elle.

    Edward; Et toi, Aimee.Que foutais-tu? Tu ne voulais plus me revoir? Je n'était plus aussi.. Bien?

    Il savait qu'il était toujours le meilleur au lit, et on ne manquait pas de lui dire. Sa le flattait. Vraiment! Mais il n'était pas nymphomane pour autant, et donc arreta de penser a ceci. Il replaca une méche qui s'égara sur son front. Il devait vraiment passer chez le coiffeur ! Mais ne savait pas quoi faire du tout..Il voulait du changement. Partout!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   Dim 26 Juil - 23:11

      Edward J'avais besoin d'air.


    Faux. Ahh, mais pour qui Edward prenait donc Aimee ? Certes elle n'était pas d'une folle humeur, mais de là à lui sortir un truc comme ça... S'il vulait de l'air, il aurait arrêté de fumer ces joints qui le pourrissaient ! Et puis, avec le temps d'arrêt qu'il avait marqué, cela ne présageait rien de bon. Après tout, avant d'entamer ses études de Philosophie, Aimee avait tentée une année de psychologie. Peut-être qu'elle avait été larguée très tôt dans toutes ces observations, mais elle se souvenait tout de même d'un minimum de chose. Néanmoins elle hocha de la tête, comme si elle croyait ce que disait Edward. S'il ne lui disait pas la vérité, c'était qu'il devait y avoir une raison... Une raison qu'il ne voulait pas qu'elle sache. Une raison qu'elle saurait de toutes les façons ! Elle s'en persuadait elle-même.

      Aimee Besoin d'air... Oui. Je vais faire comme si je te croyais !


    Ainsi, Edward était fixé. Il savait que sa ruse ne marchait pas avec Aimee, mais il n'était pas obligéde lui en dire plus. De toutes façons, s'ils ne voulait pas en parler, ce n'était même pas la peine d'essayer ! Et puis, pourquoi s'encombrer des problèmes des auters lorsque l'on a déjà les siens qui sont assez encombrants ? Il fallait aussi avouer qu'Aimee et Edward avaient à peu près les mêmes problèmes alors... Aimee tira une seconde taff sur sa cigarette et tout en gardant la fumée dans sa bouche. Elle esquissa un léger sourire en coin, fixant droit devant elle, alors qu'Edward s'était assit à ses côtés sur le banc vide du Central Park. Ele rejeta finalement le fumée en s'amusant à former de petits ronds dans les airs... Puis elle se tourna vers Edward avec son ptit regard mystérieux. Un regard si habituel à force de fréquenter la jeune femme ! Elle esquissa un léger sourire énigmayique.

      Edward Et toi, Aimee.Que foutais-tu? Tu ne voulais plus me revoir? Je n'était plus aussi.. Bien?
      Aimee Moi ? J'attendais simplement que ton bol d'air frais se finisse ! Razz Et puis tu sais, trouver quelqu'un comme toi en double c'est assez dur. Après... Je ne peux pas te dire si tu es toujours aussi... "Bien". Pour ça, il faudrait que j'ai un nouvel avant-goût de la chose...


    Aimee leva les yeux au ciel et planta son regard perçant dans celui d'Edward. Un léger sourire provocant se dissimula sur ses fines lèvres et elle jeta sa cigarette par terre, se leva pour l'écraser avec ses hauts talons. Elle se planta devant le jeune homme, ne le lâchant pas d'une seule seconde, puis se baissa vers lui et lui emprunta son joint pour lui prendre une taff.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'est-ce qu'un moment de plaisir sans briquet ? •• Edward M. Scott.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Manhattan :: 
UPPER EAST SIDE
 :: central park
-

Toute reproduction partielle ou totale
est strictement interdite.
Design by PartyMix(C)


Nous souhaitons la bienvenue à tout le monde sur le forum,
nous espérons que vous allez vous plaire ici.
Ce forum est une grande source de plaisir, il a pris beaucoup de temps à construire.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit